Par.N.B(le12.ma/Fr)

Le marché de l’automobile (tous secteurs confondus) a chuté, à fin juin 2020, de 42,8%. Le cas d’Auto Nejma.

La crise sanitaire a eu raison du secteur de l’automobile au Maroc. Ce marché (tous segments confondus) a nettement flanché, et ce en dépit de la reprise post-confinement d l’activité commerciale. Sur une année, il a en effet chuté, à fin juin 2020, de 42,8%. Tous les operateurs du secteur sont dans une situation embarrassante. C’est le cas d’ailleurs de la société cotée en bourse Auto Nejma qui a affiché un chiffre d’affaires en repli de 5% à 380 MDH à fin juin.

Le volume des véhicules vendus s’est délesté sur un an de 37,8% à 518 unités. Cette baisse du chiffre d’affaires moins proportionnelle que celle du volume s’explique par «la facturation pendant cette période des véhicules utilitaires ayant fait l’objet de marche exceptionnel signé en 2019», précise le management. L’impact négatif de la pandémie se fait sentir aussi sur le niveau d’endettement de la société. Cet indicateur est passé de 30,5 MDH à fin juin 2019 à 347,6 MDH.
Une hausse vertigineuse que le management attribue à  «
l’arrêt de l’activité pendant le confinement sans possibilité d’annulation de ses engagements extérieurs a court terme impactant ainsi le niveau du stock à la hausse».

Il n’en demeure pas moins que la stratégie d’investissement a été maintenue avec 2,8 MDH au terme du 2e semestre de 2020 contre 1 MDH une année plus tôt. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.