Rabat – Le12.ma

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Malawi, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka, a réitéré mercredi le soutien « indéfectible et constant » de son pays à l’égard de l’intégrité territoriale du Royaume.

Au cours d’une réunion par visioconférence avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, M. Mkaka a salué les efforts entrepris par le Maroc pour parvenir à une solution politique à ce différend régional.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le ministre malawien a salué la crédibilité et la primauté du Plan d’autonomie marocain comme base de solution définitive, tout en réitérant le plein appui de la République du Malawi au rôle joué par les Nations Unies, en tant que cadre exclusif et consensuel pour parvenir à une solution durable à ce différend régional, et à la décision 693 de l’Union africaine adoptée durant le 31ème Sommet tenu en juillet 2018, soutenant officiellement le processus des Nations Unies à cet égard.

Au cours de leurs discussions, qui ont eu lieu dans le cadre des relations d’amitié et de fraternité unissant le Maroc et le Malawi, MM. Bourita et Mkaka ont mis en exergue les relations solides et dynamiques entre les deux pays et ont fait part de leur ferme détermination à donner un nouvel élan et à diversifier les domaines de la coopération bilatérale sous les Hautes Directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Frère le Président Lazarus Chakwera.

Cette réunion a été également l’occasion de passer en revue l’ensemble des relations bilatérales dans différents secteurs, a fait savoir le ministère.

Les deux parties se sont déclarées satisfaites du rythme de la coopération mutuellement avantageuse et ont convenu qu’il y avait potentiel pour une collaboration plus profonde et plus large dans de nombreux domaines tels que la sécurité, l’agriculture, les énergies renouvelables, la santé, l’éducation, la formation professionnelle, les mines, l’énergie et la coopération décentralisée.

Les deux ministres ont également discuté des questions régionales et internationales d’intérêt commun et ont loué la convergence de leurs opinions sur les questions soulevées. Ils ont convenu que le renforcement des relations maroco-malawiennes servirait les intérêts des deux nations et contribuerait à promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité régionales et continentales.

Concernant les questions de paix et de sécurité, les deux ministres ont noté avec préoccupation la persistance de nombreux foyers de tension et de menaces terroristes, qui restent l’une des plus importantes sources d’instabilité sur le continent africain. Ils ont réaffirmé leur engagement à travailler conjointement avec d’autres parties concernées pour faire progresser le règlement des conflits en Afrique par le dialogue et conformément au Droit international.

MM. Bourita et Mkaka ont convenu que la 1ère session de la Commission Conjointe de Coopération, en tant que mécanisme clé pour renforcer la collaboration en cours entre les deux pays, se tiendrait à Rabat/Lilongwe dans les meilleurs délais.

Les deux responsables ont également souligné l’importance de l’ouverture d’ambassades respectivement à Rabat et Lilongwe pour renforcer les relations bilatérales.

Par ailleurs, M. Mkaka a assuré son homologue M. Bourita du soutien indéfectible du Malawi à la candidature marocaine au poste de Commissaire à l’Éducation, à la science, à la technologie et à l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *