Rabat – le12

Le discours adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la Nation à l’occasion du 67è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple se veut un appel aux citoyens à faire preuve de civisme, de patriotisme, de responsabilité et de solidarité pour lutter contre le coronavirus, a affirmé le professeur universitaire et président du Centre marocain des études stratégiques, Mohamed Benhammou.

Sa Majesté le Roi appelle le citoyen à assumer sa responsabilité pour ne pas passer à une deuxième phase ou à un deuxième confinement car ses conséquences seront graves pour tout le monde que ce soit sur le plan psychologique, économique ou social, a souligné M. Benhammou dans une déclaration à la MAP.

Le ton du discours renseigne sur la gravité de la situation et les obligations qu’ont les citoyens aujourd’hui pour contribuer directement à stopper la propagation du virus, a-t-il indiqué.

Avec “une lecture de la situation qui est très transparente, très claire et très directe et avec beaucoup de pédagogie”, le Souverain a relaté les deux phases que le Maroc a connues depuis que le nouveau coronavirus est arrivé au Maroc, a-t-il dit.

Dans la première phase, le peuple marocain a fait face à cette épidémie avec un grand sens de responsabilité et “nous avions observé les résultats positifs du confinement et l’effort énorme consenti par l’État que ce soit pour soutenir les citoyens dans une position vulnérable ou pour soutenir le tissu économique”, a-t-il indiqué.

Et d’ajouter que dans cette première “manche”, le Maroc a été cité en exemple et grâce au confinement le résultat était très positif mais malheureusement après le déconfinement on assiste à une montée fulgurante des chiffres et des comportements qui n’ont pas respecté les règles qui étaient celles de la distanciation sociale, du port du masque et de l’utilisation de moyens pour limiter ou juguler la propagation du virus.

“Ce qui se passe aujourd’hui et ce que nous vivons ne peut aucunement nous placer dans une situation d’optimisme puisque les cas de contamination et des décès ont quasiment triplé et les atteintes dans le corps médical sont encore plus importantes”, a fait observer M. Benhammou, mettant en garde que plusieurs Etats dans le monde occidental se sont retrouvés dans l’incapacité totale de faire face à la première vague du virus et “notre système de santé et nos hôpitaux risquent de ne plus être en mesure d’apporter les soins et l’aide aux personnes qui risquent d’en avoir besoin”.

Le discours royal appelle aussi l’ensemble des forces vives à plus de vigilance, d’assumer leur responsabilité et d’encadrer la société et le citoyen pour faire face à cette pandémie, a poursuivi M. Benhammou, notant que le Souverain s’est adressé à son peuple “avec une communication publique qui touche et interpelle directement le citoyen et en tant qu’un père qui veille à la sérénité, à la prospérité et à la santé des citoyens”.

(MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *