Rabat: Le12.ma

 La présidence de la coalition de la majorité gouvernementale a réaffirmé son engagement à soutenir les citoyens pour faire face aux répercussions de la conjoncture internationale, marquée notamment par le conflit russo-ukrainien et l’impact économique qui en découle.

Cette annonce a été faite vendredi lors la réunion mensuelle de la coalition sous la présidence du président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, en présence des secrétaires généraux du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, et de l’Istiqlal, Nizar Baraka.

Dans ce cadre, M. Akhannouch a affirmé que le gouvernement, malgré le contexte international difficile marqué par les répercussions économiques de la crise russo-ukrainien, notamment la flambée des prix de certains produits, a pris une série de mesures pour atténuer les effets de cette crise, particulièrement dans les secteurs du tourisme, du transport et de l’agriculture.

Il a souligné que la rentrée parlementaire lors de la session du printemps sera l’occasion de consacrer le principe de l’Etat social à travers la poursuite de la mise en application des programmes de protection sociale et des projets relatifs à l’enseignement, la santé et l’emploi.

La dynamique de l’action gouvernementale et son rythme accéléré permettront de mettre en œuvre et de concrétiser tous les programmes du gouvernement, a-t-il relevé, notant qu’en dépit de la crise, “rien ne peut impacter l’effort de concrétisation du programme gouvernemental”.

Akhannouch a évoqué dans ce sillage le lancement des programmes “Forsa” et “Awrach”, dotés d’une enveloppe budgétaire très importante, affirmant que le gouvernement continuera d’interagir rapidement à toutes les problématiques pour les traiter et y trouver les solutions adéquates.

Pour sa part, Nizar Baraka a déclaré que la coalition gouvernementale est consciente de la situation difficile que traverse le pays en raison des répercussions du conflit Russie/Ukraine et son impact mondial. Cependant, “nous sommes fermement résolus à travailler pour atténuer l’impact de cette conjoncture sur les citoyens et les entreprises”, a-t-il affirmé.

Baraka a fait observer que malgré la crise, le gouvernement n’a pris aucune mesure pour réduire les investissements, affirmant que le gouvernement est mobilisé pour servir les citoyens, notamment la classe moyenne et les catégories à faible revenu, et les protéger contre les fluctuations de la conjoncture actuelle.

Ouahbi a de son côté souligné que l’engagement du gouvernement à atténuer les répercussions négatives de la crise “illustre à quel point notre économie reste solide et capable de faire face aux défis”.

La nouvelle session parlementaire sera marquée par la discussion d’une série de lois comme prélude à des réformes de portée politique et institutionnelle, de même que par un débat élargi au sein des deux chambres de l’Hémicycle.

Sur un autre registre, les partis de la majorité ont hautement apprécié la visite effectuée par le président du gouvernement espagnol Pédro Sanchez au Maroc, formant le vœu de voir les deux pays ouvrir une nouvelle étape dans les relations bilatérales fondée sur la clarté et la coopération sincère.

Cette visite vient couronner l’entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et le chef de l’exécutif espagnol qui a permis de définir une nouvelle feuille de route pour l’édification de relations bilatérales faites de confiance mutuelle, indique-t-on dans un communiqué conjoint.

Les partis de la majorité ont en outre salué les efforts déployés en faveur du monde rural à divers niveaux, notamment le renforcement des infrastructures et l’appui aux agriculteurs en vue d’alléger le fardeau du retard pluviométrique.

Ils se sont dits satisfaits après l’adoption du Programme d’urgence pour garantir la continuité de l’approvisionnement en eau potable dans les différentes villes et les zones rurales qui pâtissent des contrecoups de la pénurie de cette source vitale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.