Nadia.B(le12)

 

Les dépenses décaissées ont servi au financement des mesures de soutien prises par le gouvernement dans le cadre du Comité de veille économique (CVE), et ce à hauteur de 16 MMDH alors que les 2 MMDH restants ont été versés au secteur de la Santé.

 

Les recettes enregistrées, à fin juin 2020, par le compte d’affectation spéciale intitulé «Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus Covid-19» se sont élevées à 33,3 MMDH tandis que les des dépenses se sont chiffrées à 18,1 MMDH. Les recettes sont constituées à hauteur de 21,5 MMDH de dons de la part d’entreprises privées et publiques et de citoyens, 10 MMDH provenant du budget général de l’Etat et 1,5 MMDH issus de l’Association des régions du Maroc. S’agissant des dépenses décaissées, elles ont servi au financement des mesures de soutien prises par le gouvernement dans le cadre du Comité de veille économique (CVE), et ce à hauteur de 16 MMDH alors que les 2 MMDH restants ont été versés au secteur de la Santé pour l’acquisition d’équipements et de fournitures médicales nécessaires pour faire face à la pandémie. Rappelons à cet égard, l’effort sans précédent dans l’histoire du Maroc envers les familles et les acteurs économiques touchés. Près d’un (1) million de salariés compensés et plus de quatre (4) millions de familles aidées sur tout le territoire national.

Le Maroc compte près de 216.000 entreprises déclarées à la CNSS. Environ 134.000 d’entre elles ont fait état d’un arrêt total ou partiel de leurs activités, soit 40% du nombre d’entreprises. De ce fait,  près d’un (1) million de leurs employés, mis en arrêt d’activité, ont bénéficié du Fonds Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *