La République togolaise a toujours été une voix crédible sur le dossier du Sahara marocain au niveau des instances régionales et internationales, a affirmé, jeudi à Dakhla, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

“Le Togo a toujours été à l’appui du Maroc sur le dossier du Sahara et la préservation de l’intégrité territoriale du Royaume et son unité nationale”, a indiqué M. Bourita lors d’un point de presse conjoint avec le ministre togolais des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Togolais de l’Extérieur, Robert Dussey, à l’issue de l’inauguration du consulat général de la République du Togo à Dakhla.

M. Bourita a, dans ce sens, noté que l’ouverture de ce consulat vient consolider la constance de cette position et constitue un acte fort à l’égard du Maroc, du peuple marocain et de ses forces vives.

Cette représentation diplomatique vient conforter les relations historiques et les liens forts unissant les deux Chefs d’État, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence M. Faure Gnassingbé, président de la République togolaise, d’autant plus qu’elle vient concrétiser leurs amitiés personnelles et visions partagées par rapport aux relations bilatérales et à l’avenir du continent africain en matière de paix, de développement et de stabilité, sur la base du respect de l’intégrité territoriale des États.

Au-delà de sa symbolique politique et diplomatique très appréciée, ce consulat constituera un mécanisme diplomatique de promotion et de suivi des actions de coopération entre les deux pays et renforcera davantage les relations bilatérales, a fait remarquer M. Bourita, notant que le Togo est parmi les premiers partenaires commerciaux et économiques du Royaume en Afrique de l’Ouest, d’autant plus qu’il est un partenaire politique important en matière de coopération sécuritaire.

Dans cette lignée, il a souligné qu’il y a beaucoup d’opportunités à saisir en matière de coopération décentralisée entre la région Dakhla-Oued Eddahab et les régions togolaises, relevant qu’il existe des expériences à partager entre les deux pays notamment dans l’industrie de la pêche, le tourisme et l’urbanisme.
Ce consulat contribuera aussi à la dynamique diplomatique et consulaire à Dakhla avec un réseau de représentations diplomatiques ouvertes dans la région qui est une porte d’entrée du Maroc vers sa profondeur africaine, a-t-il ajouté.
Dans le même ordre d’idées, il a noté que toutes les sous-régions du continent africain ont une représentation diplomatique dans les provinces du Sud, soit le tiers des pays.

En outre, M. Bourita a considéré que l’ouverture d’une représentation consulaire à Dakhla permet de revigorer les relations bilatérales en matière de formation, soulignant qu’il a été convenu d’octroyer 30 bourses supplémentaires au profit des étudiants togolais dans les centres et instituts de formation à Dakhla et Laâyoune.

Ces bourses s’ajoutent aux 70 bourses académiques et 30 bourses de formation professionnelle, portant ainsi le nombre à 130 bourses, ce qui fait du Togo un partenaire clé dans le top cinq des pays africains ayant bénéficié des bourses de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), a-t-il précisé.
Par ailleurs, M. Bourita a rappelé la tenue prochainement de la commission mixte et d’un forum d’affaires pour promouvoir la coopération bilatérale entre les deux pays.

A cette occasion, MM. Bourita et Dussey ont signé un accord portant sur la suppression de visas au profit des ressortissants marocains et togolais, titulaires de passeports ordinaires.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée notamment en présence de l’ambassadeur directeur général de l’AMCI, Mohamed Methqal, du Wali de la région Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar et du président de la région, El Khattat Yanja, ainsi que des consuls accrédités à Dakhla, de responsables et élus locaux.
Avec cette nouvelle inauguration, le nombre des consulats ouverts dans les provinces du Sud est porté à 27 (15 à Dakhla et 12 à Laâyoune)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.