Les allégations tendancieuses contenues dans le document publié par l’organisation Human Rights Watch (HRW) ne dissuaderont pas le Maroc de poursuivre l’édification de l’État de droit et des institutions et la défense des droits et des libertés, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Après avoir pris connaissance de ce document, publié jeudi et qui porte malheureusement atteinte aux symboles du Royaume, il s’est avéré qu’il ne s’agit que d’”une compilation d’allégations que cette organisation a l’habitude d’évoquer contre le Royaume”, a indiqué M. Baitas dans une déclaration à la presse.

Et de conclure que le dénigrement contre le Maroc a atteint le point de colporter des “accusations irréalistes” contre le Royaume, notant que ce document contient de “graves accusations à même de tenter de monter les partenaires du Royaume contre lui”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.