Les Forces Armées Royales (FAR) organisent, du 12 au 23 septembre, à l’Unité de Secours et de Sauvetage du Génie militaire et la 3ème Base Aérienne des Forces Royales Air à Kénitra, l’exercice maroco-américain de gestion des catastrophes “Maroc Mantlet 2022”.

Le programme de cet exercice inclut des séminaires et des formations au profit des cadres et des modules d’intervention ainsi que des entraînements sur le terrain, outre des visites d’autorités militaires, américaines et marocaines qui sont prévues aux différents sites et ateliers d’entraînement.

Maroc Mantlet” est un exercice combiné de gestion des catastrophes, qui réunit annuellement les équipes spécialisées des FAR en gestion des catastrophes et les équipes de la Garde Nationale de l’Etat de l’Utah ainsi que l’Agence Américaine de Réduction des Risques. Il vise notamment le développement de l’interopérabilité technique et procédurale entre les modules spécifiques des intervenants.

Dans une déclaration à la presse, le Colonel Mehdi Ouhadi, Commandant de l’Unité de Secours et de Sauvetage des FAR, Directeur de l’Exercice de Gestion des Catastrophes, a indiqué que sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, et dans le cadre de la coopération militaire maroco-américaine, l’Unité de Secours et de Sauvetage à Kénitra organise l’exercice conjoint de gestion des catastrophes “Maroc Mantlet 2022”.

Et de souligner que cet exercice connaît la participation d’éléments et de militaires spécialisés relevant des Forces Armées Royales et de la Direction générale de la Protection Civile, ainsi que d’équipes américaines spécialisées de la Garde nationale de l’État de l’Utah et de l’Agence de Réduction des Risques, ajoutant que cet exercice s’assigne pour objectifs le développement de la qualité du travail, ainsi que la coordination de l’action des unités de secours et de sauvetage participantes, aussi bien marocaines qu’américaines.

Il a, en outre, expliqué que les unités marocaines participant à l’exercice testent les manœuvres techniques, tactiques et procédurales avec la partie américaine, affirmant que cet exercice vise également l’amélioration de l’action des unités de lutte contre les incendies, notamment en ce qui concerne l’extinction des feux par aéronefs et l’intégration des systèmes des données géographiques dans les opérations de gestion des catastrophes.

Et le Colonel Ouhadi de poursuivre que cet exercice se déroule en deux phases: une phase théorique au sein de l’Unité de Secours et de Sauvetage à Kénitra, qui consiste en des séminaires au profit des participants marocains et américains, alors que la seconde, une phase pratique, se déroule à la 3ème Base Aérienne des Forces Royal Air à Kénitra en coordination entre toutes les équipes d’intervention, toutes spécialisations confondues, sous la supervision de spécialistes marocains et américains.

Pour sa part, le Général de Division Michael Turley, Commandant la Garde Nationale de l’Etat de l’Utah, a souligné, dans une déclaration similaire, que cet exercice conjoint se développe année après année, ajoutant que l’importance de cet exercice réside dans la capacité des Forces Armées Royales à faire montre des compétences de haut niveau dont elles sont dotées.

Après avoir salué les relations entre la Garde nationale de l’Utah et les Forces Armées Royales, le Général de Division Michael Turley a souligné que cet exercice encourage les Marocains et les aide à expérimenter les compétences et connaissances acquises, à même de conforter leur leadership en la matière au Maghreb, en Afrique et dans la région méditerranéenne.

Au cours de cet exercice pratique, qui s’est déroulé à la 3ème Base Aérienne des Forces Royal Air, des simulations d’extinction de feux ont été réalisées au moyen d’avions Canadair, qui effectuaient des opérations de remplissage d’eau depuis l’Oued de Sebou avant de procéder à l’extinction de ces feux, alors que l’unité spécialisée dans l’extinction des incendies, relevant des Forces Armées Royales, a simulé une opération d’extinction d’incendies déclarés à bord d’un avion.

L’unité de recherche et de sauvetage en milieu urbain, qui participe à l’exercice, a effectué une simulation des différentes opérations de sauvetage et de recherche de survivants ensevelis sous les décombres. Ainsi, les membres de cette unité ont procédé au sauvetage de près de 11 personnes avec l’aide de chiens entraînés, à l’utilisation de toutes les techniques et moyens disponibles pour assister des blessés d’un accident de circulation, leur fournir les premiers soins d’urgence et les évacuer vers l’hôpital.

De même, les membres de l’Unité ont simulé une opération de sauvetage de personnes noyées en mer ou à la suite d’inondations, ainsi que de personnes victimes de radiations nucléaires ou de produits chimiques et biologiques, en plus de l’exécution d’un exercice d’évacuation des blessés de bâtiments élevés à l’aide de moyens tactiques.

En marge de cet exercice, le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR et Commandant la Zone Sud, avait reçu, mardi au siège de l’Etat-Major Général des FAR, le Général de Division Michael Turley, Commandant la Garde Nationale de l’Etat de l’Utah, en visite officielle au Royaume du 19 au 22 septembre 2022, à la tête d’une délégation militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *