Salé – le12
A chaque printemps, la forêt de Maamoura, située entre Rabat et Kénitra, devient la destination de prédilection des familles en quête d’une halte au coeur de la nature, loin de la pression quotidienne accentuée par la Covid-19.
Certains voient en cette forêt un espace vert propice pour casser la routine pendant le week-end, alors que d’autres s’y rendent pour exercer du sport et profiter de son calme et de son air pur.
Pour Mustapha, passer une journée dans cet espace est bénéfique pour évacuer le stress d’une semaine de labeur et retrouver sa vivacité.
Dans une déclaration à la MAP, Mustapha, qui était accompagné de son épouse et ses enfants, a indiqué qu’il ne manque pas, à chaque week-end de faire le pique-nique dans cette forêt et profiter d’activités ludiques et de la nature.
De son côté, Latifa, la cinquantaine, a affirmé qu’elle et sa famille sont des amoureux inconditionnels de cet espace, d’autant plus qu’il leur permet de surmonter le contexte délicat imposé par Covid-19.
Ce lieu magique est apaisant et relaxant et on s’y ennuie pas, s’est réjouie cette femme au foyer, appelant les visiteurs à préserver cet espace.
Même son de coche chez Lina, 14 ans, qui ne cache pas son bonheur de visiter cette forêt. « C’est la première fois que j’y viens après le confinement », a-t-elle affirmé, ajoutant que c’est sa destination préférable pour le week-end.
S’étendant sur une superficie totale de 880.000 hectares (ha), dont 123.000 ha de domaine forestier et occupant de vastes territoires des provinces de Kénitra, Sidi Slimane, et Sidi Kacem, la subéraie de la Maâmora est la plus vaste forêt de chêne-liège du pourtour méditerranéen.
Les parcs et espaces verts connaissent un grand succès auprès des familles, notamment après l’allègement du confinement, mais le respect du protocole sanitaire est à prendre au sérieux pour ne pas gâcher la fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *