Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a assuré, jeudi à Rabat, que la situation des finances publiques connaît une amélioration progressive, compte tenu des indicateurs macroéconomiques.         

Baitas, qui répondait à des questions de journalistes lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, a fait savoir que le déficit budgétaire devrait s’établir à 5,3% du produit intérieur brut (PIB), ce qui permettra au Maroc de maîtriser ce déficit durant les prochaines années.

Et de noter que ce taux reflète une amélioration de 0,6% comparativement à l’année écoulée.

S’agissant des importations de devises, le ministre a souligné que l’amélioration du tourisme a eu un impact positif à cet égard, ajoutant que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) étaient considérables et devraient, d’après les prévisions, connaître une “augmentation significative” dans les années à venir.

Il a relevé, dans ce sens, que les perspectives et les données actuelles font état d’une préservation de la couverture des importations de devises pour une période de six mois.

Baitas a également indiqué que les réformes engagées par le gouvernement et l’appui rationnel dont a bénéficié un ensemble de secteurs ont permis de bien maîtriser les finances publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *